Plan d'action d'urgence (PAU)

Un plan d’action d’urgence (PAU) est un plan conçu pour aider l’entraîneur(e) ou d’autres personnes à agir d’une manière responsable et efficace si jamais une situation d’urgence se produit.

Vous devriez disposer d’un PAU pour les installations ou le site où se déroulent habituellement vos séances d’entraînement et pour tout site ou installation où vous tenez régulièrement des matchs ou des compétitions. Lors de compétitions à l’extérieur, demandez une copie du PAU en vigueur à l’équipe hôte ou au responsable du site hôte.

Un PAU comprend :

  • Les numéros de téléphone utiles en cas d’urgence (responsable des installations, concierge, service des incendies, police, ambulance).
  • Une liste des instructions à fournir aux responsables du service d'urgence afin qu'ils puissent parvenir le plus rapidement possible au lieu de l'entraînement ou de la compétition. Le quartier, l'intersection principale la plus près, et les rues permettant de se rendre au site. Il est également indiqué tout point de repère particulier pouvant être utile au repérage rapide du site.
  • Un plan détaillé du site d’entrainement ainsi que les entrées accessibles, afin de permettre l’accès aux services d’urgences le plus rapidement possible.

Tâches de l’entraineur :

  • Déterminez à l’avance qui est la personne responsable si une situation d’urgence se produit (ça peut être vous)
  • Ayez en votre possession un téléphone cellulaire chargé. Si ce n’est pas possible, repérez un téléphone que vous pouvez utiliser en tout temps.
  • Ayez avec vous les coordonnées des personnes à joindre que vous auront remis vos athlètes (ex., père et mère, tuteurs, proches parents, médecin de famille).
  • Ayez sous la main la fiche médicale de chaque athlète de manière à pouvoir fournir l’information nécessaire au personnel médical d’urgence. Il est important de joindre à cette fiche un formulaire de consentement signé par le parent ou le tuteur qui autorise tout traitement médical en cas d’urgence
  • Déterminez à l’avance une « personne responsable des appels » qui aura comme tâches de communiquer avec les autorités médicales et, au besoin, d’assister la personne responsable. Assurez-vous que la personne responsable des appels puisse donner des instructions précises au service d’urgence.

Marche à suivre en cas de blessure

Note : il est suggéré de simuler une situation d’urgence à l’entraînement afin de vous exercer à mettre en œuvre les étapes ci-dessous.

Étape 1 : Contrôlez l’environnement afin d’éviter d’aggraver la situation

  • Demandez à tou(te)s les autres athlètes de suspendre leurs activités.
  • Protégez-vous si vous pensez qu’il y a risque de saignement (mettez des gants).
  • Si vous êtes à l’extérieur, abritez la personne blessée et protégez-la de la circulation.

Étape 2 : Faites une première évaluation de la situation

Si la personne blessée :

  • Ne respire plus
  • N’a plus de battements cardiaques
  • Saigne abondamment
  • A perdu connaissance
  • Est blessée au dos, au cou ou à la tête
  • A un traumatisme majeur évident à un membre
  • Est incapable de bouger un bras ou une jambe ou n’a plus de sensations dans ces membres

Si la personne blessée ne montre pas les signes précédents, passez à l’étape 3.

Étape 3 : Faites une seconde évaluation de la situation

  • Recueillez des informations en posant des questions à la personne blessée ou à des témoins
  • Demeurez avec la personne blessée et tentez de la calmer ; votre ton de voix et votre langage corporel seront ici très importants
  • Si possible, demandez à la personne blessée de se déplacer par elle-même hors de la surface d’entraînement ou de compétition ; ne tentez pas de déplacer une personne blessée

Étape 4 : Évaluez la blessure

  • Faites-en sorte qu’une personne ayant une formation en premiers soins puisse évaluer la blessure et déterminer les mesures à prendre.
  • Si cette personne n’est pas certaine de la gravité de la blessure ou si personne n’a une
     formation en secourisme, mettez votre PAU en marche.
  • Si la personne ayant une formation en secourisme est certaine que la blessure est sans gravité, passez à l’étape 5.

Étape 5 : Contrôlez le retour à la pratique d’activités sportives

Avant que la personne ayant subi une blessure mineure ne pratique à nouveau une activité sportive, assurez-vous qu’il n’y a pas :

  • D’inflammation, d’enflure ou de déformation du membre blessé ;
  • De saignements
  • De diminution de l’amplitude de mouvement
  • De douleurs lorsque la partie du corps qui a été blessée est sollicitée

Étape 6 : Remplissez un rapport d’accident et informez les parents


Plan d'action d'urgence (PAU): Terrains

 

Vaudreuil-Dorion

       

 

Ile-Perrot

 

Notre-Dame-de-L’Ile-Perrot

        

 

Pincourt

 

* Veuillez noter que d'autres PAU de terrains seront ajoutés ultérieurement

Inscriptions Terrains Nous contacter

Partenaires

abc clinique santé
Elyane
abc clinique santé
Elyane
abc clinique santé
Elyane
abc clinique santé
Elyane

Social

Météo

Weather Icon

Endroit

Température
( à )

Dernières nouvelles

Photos & Vidéos

jeux techniques 2018 icon jeux techniques 2018
2017 icon 2017
Les Jeux Techniques (FSQ) icon Les Jeux Techniques (FSQ)

Partenaires

Elyane Orthodontiste
Agendrix
abc clinique santé
Elyane Orthodontiste
Agendrix
abc clinique santé
Elyane Orthodontiste
Agendrix
abc clinique santé